Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.

CHR Namur

Une seconde naissance pour la Maternité du CHR Sambre et Meuse

La maternité du CHR Sambre et Meuse à Namur est en travaux. Ce service s’offre « une seconde naissance ». En attendant, la maternité a déménagé dans un autre espace pour quelques mois. Un petit bavoir est offert aux parents pour leur préciser que ce déménagement est temporaire et que la maternité rénovée sera bientôt terminée.
 
Robin est né il y a quelques jours au CHR Sambre et Meuse. Autour du cou, il porte le bavoir offert aux nouveau-nés qui séjournent dans cette Maternité de transition. Ce service est en train d’être complètement remis à neuf pour accueillir les futures mamans fin de l’été 2020. « On ne se rend même pas compte qu’on n’est pas à la vraie Maternité », sourit l’heureuse maman de Robin, Amandine Delbruyère. Le personnel a été tout aussi attentionné que pour mon premier accouchement. La chambre est spacieuse, il fait calme… tout est parfait ! Ce bavoir est une gentille attention mais ce n’était même pas nécessaire tant on est bien ici. »
 
                                                                                                        
Accoucher en temps de COVID-19 n’a pas posé de problèmes à cette famille. Miguel, le papa, n’a pas pu assister aux dernières échographies mais le couple relativise : « Je ramenais les photos et je filmais aussi certaines échographies. Pour nous, c’est la sécurité qui compte ! » Ce  couple n’avait pas de peur spécifique en venant à l’hôpital. « Le seul point négatif pour nous est que Liam, son grand frère, ne peut pas venir le voir et il nous manque très fort. Mais il ne réalise pas, il est trop petit. Il est chez ses grands-parents et est très heureux là-bas ! »

Amandine et Miguel ont pris beaucoup de photos et vidéos qu’ils ont envoyées à leurs proches. «  Dès qu’on rentre, les grands-parents, son parrain et sa marraine viendront nous voir. » Le COVID-19 ne leur fait pas peur. « Personne ne le prendra à bras, sourit le papa. Amandine est une maman qui aime garder son bébé près d’elle et déjà pour Liam, presque personne ne l’a porté. Alors avec le coronavirus, on ne va pas changer cela. »

Dès que le médecin leur aura donné l’autorisation de sortir, Amandine et Miguel se précipiteront pour aller chercher Liam et faire les présentations. « On a vraiment hâte de voir comment il va réagir devant ce petit frère qui était dans mon ventre depuis longtemps. Il était le seul à connaître son prénom car il ne sait pas encore bien parler, il a 1 an et demi. On savait qu’il ne saurait pas bien prononcer le nom Robin, alors on lui a dit. »