Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.

CHR Namur

Le chantier du futur Service des Urgences du CHRSM sur le site Meuse a débuté

Le premier coup de pelle a été donné ce matin pour lancer le chantier des futures Urgences qui devrait se terminer en 2023. Il se fait en collaboration avec le bureau Espace Architectes et l’entrepreneur Dherte Namur. Ce projet sera moderne, à la pointe de la technologie et centré sur la qualité des soins et le bien être des patients et du personnel.

Le Service des Urgences du CHRSM -  site Meuse est le plus ancien et le plus important à Namur. Riche de ces nombreuses années d’expérience, l’hôpital a décidé d’investir dans son avenir en lançant ce chantier important.

Au fil des années, le nombre de patients se présentant aux Urgences a explosé. Passant de 9. 000 entrées fin des années 70 à 49.000 en 2019, il était plus que nécessaire de repenser complètement l’organisation du Service. « 50% des patients hospitalisés entrent par les Urgences, précise Gilles Mouyard, président du CHRSM. C’est donc l’une des principales portes d’entrée de notre hôpital et il est capital que l’accueil y soit agréable et que la prise en charge soit facilitée par l’agencement du Service. »

Le concept architectural est innovant ! Ce nouveau service sera orienté vers ses utilisateurs, patients et membres du personnel. Cette nouvelle infrastructure sera accueillante et contribuera à réduire le sentiment de stress qui survient lorsque les patients se rendent aux Urgences, notamment en appliquant le concept de « Marche en avant » selon lequel le patient évolue au sein du service de manière à ne jamais revenir en arrière dans sa prise en charge « physique ».  Une attention a été portée au confort de chacun.

Ce projet a été co-construit avec l’équipe des Urgences et le Département technique. « Nous avons vraiment le sentiment d’avoir été écoutés, précise le Dr Pascale Lievens, médecin chef. La collaboration pour faire émerger ce projet a été très positive. Cela a donc pris du temps mais c’était indispensable. »

Le CHRSM veille particulièrement à réduire ses consommations énergétiques et ce projet performant y contribuera grâce, entre autres, à la lumière naturelle apportée par les nombreuses fenêtres et au forage thermique. 

Les « désagréments » liés aux travaux seront minimes pour les usagers et le CHRSM s’en excuse d’avance.

Gilles Mouyard, Président du CHRSM se dit « Fier de pouvoir s’appuyer sur la richesse du passé et de rester un hôpital de pointe tourné vers l’avenir. »